#démocratie : démocratie participative, collaborative, budget participatif

Plus de démocratie directe, plus de respects des citoyens, moins d’élus imposant unilatéralement leurs choix.

De profonds changements dans notre vie politique ont eu lieu ces dernières années.

Les votes aux élections nationales, les mouvements citoyens, le rejet de la « vieille » façon de faire de la politique, etc. qui sont survenus ces dernières années démontrent une aspiration profonde à une renaissance de notre vie démocratique.

À Plougonvelin, nous subissons les mêmes personnes et les mêmes méthodes de gouvernement municipal depuis des dizaines d’années. Nos adversaires qui se partagent le pouvoir d’élection en élection ont été formés à l’école de la politique de la fin du XXème siècle par Louis Caradec. Ils n’ont pas évolué depuis alors que ce qui pouvait fonctionner il y a vingt ans ne fonctionne clairement plus aujourd’hui.

Ces élus du passé ne comprennent absolument pas le besoin de transparence exprimé par les citoyens, leur aspiration à la prise de parole ni les nouveaux outils et usages de la démocratie d’aujourd’hui.

Ils ne comprennent pas les possibilités offertes par la co-construction de la démocratie collaborative.

Ils découvrent avec incrédulité la puissance du financement participatif.

Ils veulent continuer à nous imposer un monde politique qui n’existe plus !

La position de la liste Cap Plougonvelin sur le renouveau de la démocratie locale

  • La démocratie municipale doit passer par une information de qualité sur l’action municipale, une concertation régulière avec la population, dans ses composantes diversifiées, un recours au referendum d’initiative locale.
  • Cette approche nous semble constituer un bon compromis entre la pratique actuelle de la délégation facile mais souvent coûteuse à un tiers (cabinets de conseils ou d’experts) d’un sujet dans l’attente de solution «clef en main» (qui ne correspondent pas forcément aux attentes de la population) et l’élaboration entre élus en vase clos de projets servant davantage l’image de personnalités en quête de notoriété .

Nos propositions sur la démocratie communale

Nous nous engageons

  • à mettre en place une information complète, de qualité, moderne et interactive
  • à mettre en place au moins une réunion publique annuelle de bilan (différente de la cérémonie des vœux)
  • à créer un sous-domaine internet affichant les demandes des habitants qui seront remontées à la mairie (sur les problèmes de voirie, sécurité, zones mal entretenues, éclairage défaillant, …) et faisant leur suivi
  • à créer une fonction de conseiller délégué qui sera chargé d’être en relation directe continue avec les habitants dans chaque quartier
  • pour chaque projet où cela sera possible, à ouvrir les commissions municipales aux associations ou citoyens pour participer aux travaux préparatoires de ces projets
  • sur les points particulièrement sensibles et engageants pour la commune, à recourir au referendum d’initiative locale
  • à créer un budget participatif et mettre en place une procédure d’appels à projets proposés par les associations et citoyens
  • en parallèle du conseil municipal jeune, à créer un conseil municipal ado avec une vraie mission opérationnelle
Pour marque-pages : Permaliens.

2 Commentaires

  1. il y a un article sur ce sujet dans le télégramme d’aujourd ‘hui Parfait !

  2. Très bon article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *