CCPI : un projet de création d’une centrale photovoltaïque

CCPI Iroise

Date : 16/07/2020

Sujet :

Projet de centrale photovoltaïque de la CCPI

Rentrée politique en Iroise

En qualité d’élu municipal de Plougonvelin, j’ai été convié cette semaine à un séminaire de rentrée organisé par la CCPI. Bien que non-élu à l’assemblée communautaire elle-même, je trouve que cette initiative de la présidence de la CCPI est intéressante, surtout pour une assemblée qui souffre, institutionnellement, d’un vrai déficit démocratique puisque élue sans un projet politique global validé par les électeurs.
Qui au moment des municipales a pu lire un quelconque document présentant un programme politique intercommunautaire ?
Quel vote légitime démocratiquement le programme politique qui sera mené par la CCPI ?

 

Un projet de création d’une centrale photovolaïque

Lors de cette réunion, j’ai eu l’occasion de prendre la parole à propos d’un projet CCPI de création d’une société anonyme simplifiée (SAS) dans le cadre de la réalisation d’une centrale électrique à Plouarzel.

Ce genre d’investissement se justifie en Bretagne, et surtout sur la pointe d’Iroise puisque la région est très loin de l’autonomie en matière de production d’énergie. Dans une époque où l’on vit une transition énergétique rapide vers l’électrique, il est plus que naturel de se poser la question de l’équilibre entre production et consommation et de la meilleure façon de produire cette énergie.

Le projet semble bien avancé et malgré quelques rares publications dans la presse, je dois avouer que c’est la première fois que j’entends parler de ce projet qui aurait pu largement faire l’objet d’un chapitre des dernières municipales.

Ma question à l’assemblée intercommunautaire était de savoir si le capital de la future société serait ouvert ou non aux habitants de l’Iroise. Une telle démarche aurait, selon moi, plusieurs intérêts :

  • à défaut d’une légitimité par les urnes, les habitants auraient la possibilité d’adhérer au projet de façon capitalistique (lorsqu’ils en ont les moyens) comme cela a été fait par exemple à Loudéac en Côtes d’Armor
  • une souscription populaire pourrait être aidée par l’intercommunalité par un abondement, mécanisme qui pourrait cibler en particulier les personnes aux faibles revenus
  • une participation au capital pour un projet aussi structurant sur le territoire permettrait d’en assurer plus facilement la promotion autant que l’implication voire la responsabilisation ultérieure
  • par extension, une réflexion pourrait être menée pour raccorder plus largement au réseau électrique de futurs espaces privés actuellement sans valorisation particulière.
Sur un tel projet, les possibilités sont vastes, l’intérêt public est évident, reste à savoir qui en bénéficiera. Cette réunion fut l’occasion de rencontrer d’autres élus et d’échanger sur le projet.
 
À ce stade, je ne sais pas encore quelles devront être mes actions en qualité d’élu, n’hésitez donc pas à vous emparer de ce sujet et à faire remonter vos informations à l’équipe Cap Plougonvelin.
 
Affaire à suivre…
centrale-plouarzel
centrale-plouarzel2
ARTICLE TÉLÉGRAMME SAS PHOTOVOLTAIQUE
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *