#BilanMandat : commune et cœur de bourg

coeur de bourg plougonvelin

Date : 14/01/2020

Sujet : Deuxième partie de l’analyse de l’édito du maire sortant de Plougonvelin à propos du bilan de son mandat dans les Echos de Plougonvelin (janvier 2020).

5

Une commune attrayante et un cœur de bourg sur les rails ?

Le maire sortant se félicite dans son édito que notre commune soit attrayante et que le projet cœur de bourg soit « enfin purgé de tous recours ».
Oui Plougonvelin est une commune où il fait bon vivre, et Cap Plougonvelin ! en a même fait un axe pour bâtir son programme. Mais c’est surtout une commune qui se dégrade lentement mais sûrement depuis plusieurs mandats. Elle se dégrade car de mauvais choix ont été faits, ou que des choix ne le sont pas. En héritiers de Louis Caradec, les deux derniers maires ont surtout limité leurs actions à gérer les problèmes qu’ils avaient contribué à créer lorsqu’ils étaient premiers adjoints : piscine, Keraudy, urbanisme non réfléchi, dégénérescence du commerce, faiblesse de la politique environnementale, … Les résultats de leur gestion sont discutables et surtout, contrairement à Louis Caradec, ils n’ont jamais eu une vision de l’avenir de Plougonvelin. C’est sans doute pourquoi aujourd’hui notre commune souffre cruellement de la comparaison avec ses voisines et qu’un sentiment de dégradation s’est installé. Et ce n’est pas en proposant aux nouveaux arrivants de construire dans des zones marécageuses que ce sentiment va s’améliorer.

Le maire sortant avance deux éléments pour démontrer ses dires :
la progression des effectifs scolaires se ferait « en sus » de l’augmentation de la population. La réalité est en fait que cela en est une conséquence logique et directe et qu’à moins de n’avoir que des retraités ou célibataires comme nouveaux arrivants, plus de nouveaux ménages signifie plus d’enfants à scolariser. De plus, dans son esprit, y-a-t-il une limite à l’augmentation de la population et de l’urbanisme qui est lié ?
La fibre optique dans nos foyers en 2020. Oui la fibre arrive et quelques chanceux devraient pouvoir s’abonner en 2020. Mais d’expérience, il est préférable de tabler sur 2021 pour voir ses séries télés en 4K. Notre éditorialiste est d’ailleurs tellement « gêné de son audace » qu’il a produit un magnifique lapsus calami : « un point faible pour la qualité de vie des administrés va considérablement augmenter grâce à l’arrivée de la fibre en 2020 ». En bon français cela signifie que… cela va empirer !

Le projet cœur de bourg tel que défini unilatéralement par la majorité sortante (alors que ce n’était pas dans son programme) est-il définitivement verrouillé ? La réponse est catégoriquement et doublement non ! Ce n’est en aucun cas fini.
D’abord parce que contrairement à ce qui est écrit dans cet édito, un recours à la DRAC et bel est bien toujours en court. S’il est validé, le projet sera obligatoirement redéfini.
Même sans cela, nos contacts avec le promoteur ont permis de constater que des ajustements du projet actuel était possibles. Il n’y a pas de blocage de principe ni sur les éléments d’architecture ni sur la prise en compte plus forte des contraintes écologiques. Même si nous n’aurons plus totalement la main, nous pouvons d’ores et déjà nous engager à travailler avec le promoteur pour faire évoluer le projet actuel. Ces travaux doivent également être vus comme une opportunité de passer des déclarations aux actes en matière de changement climatique. Non pas pour « atténuer le changement climatique » comme l’annonce fort imprudemment le maire sortant, mais pour en diminuer les impacts sur notre vie quotidienne, ce qui serait déjà une belle réussite.

Pour ce qui concerne l’attrait de notre commune, j’ai donné mission à Cap Plougonvelin ! d’écrire un programme qui intègre les différentes dimensions de la qualité de vie : urbanisme réfléchi, intégration de la biodiversité, mobilité, patrimoine, économie, place des habitants, etc. Pour ce qui est de la rénovation du bourg, nous vous soumettrons un projet Cœur de Bourg II qui permettra réellement sa renaissance.

d
Pour marque-pages : Permaliens.

Un Commentaire

  1. le problème est et sera de convaincre de l’utilité d(une vision à plus long terme !! pas toujours facile ! car bien des gens ne voient qu’à courte vue !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *