#BienVivre : Culture et Patrimoine

Des atouts extraordinaires si mal exploités !

Aux Marins Plougonvelin
Notre commune dispose d’atouts culturels et patrimoniaux tout à fait exceptionnels, de part leur nombre, leur diversité et leurs qualités. Mais le bénéfice que nous en tirons est beaucoup trop faible.
 
Premier constat : Plougonvelin dispose de 9 éléments patrimoniaux religieux, 11 de génie militaire, 9 de type génie civil, des éléments de patrimoine culturel immatériel et mobilier comme les ouvrages liés à l’histoire de la commune, les spectacles vivants, les expositions du musée mémoires 39-45 de Keromnes, le chemin de Compostel, des équipements de très grande qualité comme Keraudy ou encore plusieurs lieux de mémoire dont certains uniques en France comme le cénotaphe.
Deuxième constat : Il n’existe pas de plan global de défense et de promotion de notre patrimoine.
Troisième constat : les touristes viennent voir une (petite) partie de ce patrimoine puis repartent car trop peu de choses les retiennent pour un séjour allant au-delà d’une visite.
Quatrième constat : l’identité et la culture bretonne existent dans notre commune « par défaut », il n’existe pas d’action globale, réfléchie et cohérente pour en faire un atout.
Cinquième constat : notre commune a subi par le passé une série d’outrages patrimoniaux et d’occasions manquées qui ont empêché que Plougonvelin soit une commune à la hauteur de sa richesse.
Sixième constat : le centre Keraudy est sous-utilisé par rapport à son potentiel.
Septième constat : le patrimoine végétal est le grand oublié des questions patrimoniales.

 

La position de la liste Cap Plougonvelin sur le patrimoine et la culture

Nous devons défendre notre patrimoine et le promouvoir pour en tirer les dividendes.

Nous devons défendre la culture dans toutes ses dimensions, en particulier le spectacle vivant et la culture bretonne.

Nous devons défendre une culture accueillante, ouverte, joyeuse.

Nos propositions

  • Travaillons avec les monuments historiques pour mettre en place un « PLU du patrimoine historique« . Travaillons avec la CCPI (PIC) pour développer et bénéficier de ce potentiel, en particulier à Saint Mathieu.
  • Un inventaire du patrimoine général intégrant le bâti et le non bâti, le végétal comme l’immatériel, etc. sera élaboré à partir duquel seront lancé des actions précises de sauvegarde et de conservation pour ne plus vivre des drames comme le risque de destruction de cœur de bourg ou le massacre des bois du Pradigou.
  • Travaillons pour redonner à « nos vieux chemins » l’intérêt qu’ils n’auraient jamais dû perdre. Recréons des talus, aménageons des aires pour le repos des promeneurs et des espaces de pique-nique.
  • Travaillons avec les acteurs économiques locaux pour augmenter nos capacités d’accueil hôtelières. Nous proposons en particulier de voir comment créer une hôtellerie légère de style « auberge de jeunesse » particulièrement adaptée aux randonneurs et festivaliers. Ce lieu pourrait être couplé à un organisme chargé d’aider les touristes à organiser leur séjour sur notre commune. Ceci profitera également aux événements sportifs.
  • Travaillons avec les acteurs économiques locaux pour augmenter nos capacités de restauration en lien avec les spectacles (Keraudy, …) et le caractère festif estival d’une commune touristique (piano bar, boîte de nuit, …). De telles capacités permettraient (enfin) d’attirer plus d’événements de types conférences (avec l’UTL par exemple) ou séminaires.
  • Augmentons l’activité de Keraudy, en particulier en période estivale. Nouons des partenariats, en particulier avec le Quartz qui va entrer dans une période de travaux.
  • Travaillons à la mise en valeur de la médiathèque. Travaillons à augmenter sa visibilité et sa capacité à assurer plus de services.
  • Travaillons sur un balisage et une signalétique globale et cohérente. Cette signalétique participera à définir un « style Plougonvelin« . La propreté et l’entretien des espaces verts concourent également à l’image, ils doivent être améliorés grâce à l’action de tous. Donnons à nos rues et quartiers des noms qui sont le reflet de l’identité bretonne des lieux. Développons l’affichage bilingue sur les lieux publics.
  • Développons l’affichage public, qu’il soit numérique ou classique.
  • Travaillons pour monter en gamme en matière de tourisme et de patrimoine de façon à obtenir à terme des labels comme « tourisme classé » ou « commune touristique remarquable« .
  • Récompensons les associations pour leur engagement au service de la commune. Travaillons à promouvoir leurs actions par la communication municipale.
  • Travaillons à promouvoir un Plougonvelin également ouvert sur la mer en nous rapprochant des fêtes maritimes de Brest et en pesant au niveau de la CCPI sur la politique du centre nautique.
  • Nous pouvons être fiers du succès du festival Vision ; accompagnons ce succès de façon à ce qu’il se déroule de façon sereine pour tous les habitants.
  • Si la petite école « Jules Ferry » du XIXème siècle peut être sauvée, elle pourra être utilisée entre autres pour créer une « classe souvenir des deux écoles ».
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *