M. Le Gall est contrarié, extrait de « Tissons l’Iroise »

couv-iroiseMonsieur Le Gall est contrarié

La famille Le Gall s’apprête à partir en vacances et se voit déjà en train de bronzer près de la piscine de la maison qu’ils ont échangée avec la leur pour les vacances. Mais voilà, si la technologie est merveilleuse depuis qu’elle leur a permis de ne plus payer leur énergie grâce à la distribution intelligente d’électricité et surtout à la microproduction locale, il n’en demeure pas moins que cela n’empêche pas les pannes. Et justement, le chauffe-eau vient de tomber en panne !
Voilà Monsieur Le Gall obligé de chausser ses lunettes connectées pour se brancher au SAV de son chauffe-eau. Avec cette connexion directe et l’autodiagnostic en ligne de l’appareil, la panne est vite cernée: elle n’est pas grave puisqu’il s’agit juste de remplacer une pièce cassée. Le modèle numérique de la pièce est immédiatement envoyé aux établissements Gwennec, qui sont dotés d’une imprimante 3D professionnelle. Il est bien loin le temps où cette petite menuiserie artisanale survivait difficilement avec son métier de fabrication de meubles ! L’ancien métier existe toujours, mais la majorité du chiffre d’affaires est aujourd’hui généré par la production de pièces à la demande, et de la chaise à la pièce mécanique de M. Le Gall, le travail ne manque pas !
Finalement, la pièce de rechange est livrée 30 mn après le diagnostic et, toujours à l’aide de ses lunettes connectées, M. Le Gall peut, grâce à un programme de réalité augmentée, réparer sans coup férir la panne. Dire qu’avant, il aurait fallu attendre plusieurs jours pour qu’un technicien plus ou moins bien formé puisse intervenir à prix d’or !
La famille est maintenant prête à partir et n’attend plus que le taxi-malin, ce service amélioré d’auto-partage appliqué aux transports collectifs. Les vacances peuvent commencer !

L’histoire de M. Le Gall est naturellement une pure fiction. Pour autant, il ne s’agit pas de science-fiction, car, pour aussi étonnantes qu’elles soient, les différentes situations évoquées ici se basent sur des outils déjà existants : les lunettes connectées, l’impression 3D, les services en ligne, les réseaux intelligents de distribution d’énergie, les partages ou échanges de biens (voiture, habitation…), l’accès à la connaissance et l’aide à la décision via Internet.

Le monde de M. Le Gall est celui qui se construit en ce moment même. Mais pour entrer dans ce monde dans les meilleures conditions, il est nécessaire d’en comprendre a minima les règles, de démystifier la nature des changements, et de préparer chacun et chacune à un changement aussi radical qu’inévitable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *